Le Salon du Cheval de Paris promet une nouvelle fois d’apporter son lot d’émotions

Le Salon du Cheval de Paris promet une nouvelle fois d’apporter son lot d’émotions

C ’est le rendez vous parisien le plus attendu des passionnés de sports équestres. Avec ses 2500 chevaux et poneys, ses 2300 cavaliers, ses 250 exposants, ses 20 disciplines et ses 113 compétitions, le Salon du Cheval de Paris (du 24 novembre au 2 décembre) promet une nouvelle fois d’apporter son lot d’émotions aux 140 000 visiteurs qui se presseront au parc des expositions de Villepinte. Et pour surprendre davantage les fans ou les simples curieux, la société organisatrice innove.Son leitmotiv étant de faire en sorte que l’événement « ne cesse de se réinventer au point de montrer que l’équitation au sens large du terme est désormais laffaire de tous », scande Jean Luc Poulain, son président. Aux traditionnels Nuit du cheval (le 24), Longines Masters de Paris ou encore Championnat du monde du cheval arabe (38ème édition), s’ajoutent cette année quatre nouveaux villages (enfants, bien-être et santé, chiens, jeunes entreprises), une compétition de tir à l’arc et la présence exceptionnelle de Peyo.

Un« cheval médecin », mis à l’honneur par la direction du salon, qui dispose d’une empathie extraordinaire lui permettant de détecter chez les malades en fin de vie (en soins palliatifs, souffrant d’Alzheimer ou atteints d’un cancer) un taux vibratoire particulièrement faible. Formant un binôme complice avec son cavalier dresseur Hassen Bouchakour, l’équidé participe depuis quatre ans à « une médecine dentraide et de solidarité à travers une communication entre deux êtres primaires qui saccordent sérénité et apaisement », précise son propriétaire. Le résultat est probant puisque l’humeur et le sommeil s’améliorent chez les patients et que certains d’entre eux réduisent même leur prise d’anxiolytiques. Pour mieux comprendre le mode de fonctionnement de son poulain, le franco-algérien s’est d’ailleurs entouré d’une équipe internationale de scientifiques (neurologue, psychiatrique, spécialiste du comportement animalier, vétérinaire…). Le but étant d’avoir une approche thérapeutique « pour la recherche et la dignité humaines ». Sur le salon, le public aura donc ce privilège de découvrir en exclusivité le « phénomène » Peyo, et d’assister à des conférences sur le sujet. De belles rencontres en perspective pour tous les amoureux du cheval.

 

Nasser Mabrouk

advert

No comments yet.

Leave a Reply

Coupe de la Confédération africaine : Le Zamalek d’Egypte remporte le titre

Coupe de la Confédération africaine : Le Zamalek d’Egypte remporte le titre

La formation égyptienne du Zamalek a remporté la Coupe de la Confédération africaine de football, après sa victoire aux tirs […]

Port d’Alger : transit de plus de 2,8 millions t de marchandises au 1er trimestre 2019

Port d’Alger : transit de plus de 2,8 millions t de marchandises au 1er trimestre 2019

Un total de 2,853 millions de tonnes de marchandises ont transité par le port d’Alger au cours du 1er trimestre […]

L’inflation de l’Algérie a atteint 4% sur un an en avril 2019

L’inflation de l’Algérie a atteint 4% sur un an en avril 2019

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel de l’Algérie a été de 4% jusqu’à avril 2019, a appris […]

Albert Camus, le journaliste

Albert Camus, le journaliste

Albert Camus est connu mondialement comme étant le grand auteur français qui fût primé du Nobel en 1957,  mais on […]

Valeur performative de l’art de la parole, de l’écrit et du discours : une arme morale qui pèse de son poids

Valeur performative de l’art de la parole, de l’écrit et du discours : une arme morale qui pèse de son poids

Oui un poète, un écrivain, chanteur, en somme, un artiste peut changer le monde, ou du moins, la vision du […]

Inline