Coupe arabe de la Fifa 2021: l’Algérie sur le toit arabe

Coupe arabe de la Fifa 2021: l’Algérie sur le toit arabe

DOHA – L’Algérie a remporté la Coupe arabe 2021 de la Fifa, en battant la Tunisie 2-0 (après prolongations), en finale du tournoi, disputée samedi à Doha, ponctuant ainsi un parcours sans faute des Verts et une consécration plus que méritée.

Dans l’ensemble, ce derby maghrébin a été très équilibré, entre deux adversaires d’égale valeur, qui se sont rendus coup pour coup, du début à la fin.

Les Algériens étaient les premiers à se mettre en évidence dans ce match, et dès la troisième minute de jeu, par l’intermédiaire de Yacine Brahimi, ayant repris de volée une balle renvoyée par la défense adverse. Malheureusement pour le lui, le gardien Hassen Mouez était bien placé, et a pu se saisir facilement du ballon.

La domination algérienne s’est poursuivie jusqu’au quart d’heure de jeu, lorsque les Tunisiens ont décidé de sortir de leur coquille et de partir enfin à l’abordage.

Leur première occasion a d’ailleurs failli être la bonne, puisque suite à un coup-franc indirect bien botté par Naïm Sliti, le défenseur Billel Ifa a placé une belle tête croisée au deuxième poteau, qui a heurté la barre transversale (14′).

Quatre minutes plus tard, suite à une contre-attaque rapide des Aigles de Carthage, le défenseur algérien Hocine Benayada a été contraint de dégager in extremis en corner, pour éviter le pire.

A la 19′, Naïm Sliti a hérité d’une belle passe sur l’aile droite, avant de décocher une frappe instantanée du pied gauche, qui a obligé le gardien Raïs M’bolhi à se détendre pour écarter le danger en corner.

Ce dernier a été rapidement joué à destination de Montassar Talbi, qui a placé une belle tête au point de pénalty, mais légèrement au-dessus.

Vexés, les poulains du coach Madjid Bougherra ont réagi dans la foulée par Baghdad Bounedjah, qui s’est infiltré sur l’aile droite avant d’adresser un joli centre en retrait à destination de Tayeb Meziani, qui s’était retrouvé face à face avec le gardien tunisien, mais sa reprise du plat du pied est sortie légèrement à côté (21′).


Un derby très ouvert donc, malgré le gros enjeu, avec de nombreuses occasions, de part et d’autre, sauf que la réussite n’était pas au rendez-vous, y compris en deuxième mi-temps, qui pourtant s’était poursuivie sur le même rythme.

Les meilleures tentatives qui méritent d’être soulignées sont probablement celles de Jaziri côté tunisien (89′) et Belaïli (90’+6) côté algérien, mais toujours sans succès.

Ainsi, il a fallu recourir aux prolongations, pour départager les deux équipes et c’est le fraichement incorporé Amir Sayoud qui a fini par apporter le petit brin de réussite qui manquait à ce derby.

En effet, l’ancien maître à jouer du CR Belouizdad s’était retrouvé à la conclusion d’une belle contre-attaque à la 99′, en envoyant le cuir en pleine lucarne, d’un superbe tir du gauche à l’entrée des 18 mètres (1-0) sur une remise de son coéquipier Bounedjah.

Une ouverture du score qui a eu pour effet de booster un peu plus le rythme de ce derby, qui était déjà très engagé, particulièrement  sur le plan physique.

En effet, n’ayant plus rien à perdre, les Tunisiens se sont jetés de tout leur poids en attaque avec l’espoir d’égaliser, et ils avaient réussi à se procurer quelques belles occasions, notamment, Par les fraîchement incorporés Ben Ramdane (105′), et Ben Arbi (111′), mais sans succès face à la vigilance de l’excellent M’Bolhi impérial dans sa cage.

Quoique, malgré ce manque de réussite persistant, les Tunisiens n’ont rien voulu lâcher, et ont continué à y croire jusqu’à la dernière seconde du temps additionnel, pendant laquelle ils ont pris de gros risques, en montant tous aux avant-postes, le gardien Hassen Mouez compris.

Une situation exploitée à merveille par les Algériens, qui dès la récupération du ballon ont lancé une contre attaque meurtrière, conclue par Yacine Brahimi dans les bois vides.

L’arbitre allemand a sifflé la fin du match quelques instants plus tard, permettant à l’Algérie de remporter sa première coupe arabe de son histoire et sa troisième finale dans un grand tournoi, après celles de la CAN 1990 et 2019.

APS

Tags:

advert

No comments yet.

Leave a Reply

Taylor Ward vante une application algérienne

Taylor Ward vante une application algérienne

La startup algérienne Studio Bucephal Venture a hérité d’une belle ambassadrice. Taylor Ward, mannequin et femme du footballeur algérien Riyad […]

Hommage au percussionniste « Guem » au CCA à Paris

Hommage au percussionniste « Guem » au CCA à Paris

ALGER – Le Centre culturel algérien à Paris (CCA) prévoit un riche programme artistique en hommage au percussionniste et danseur […]

La BDL inaugure son premier guichet dédié à la finance islamique

La BDL inaugure son premier guichet dédié à la finance islamique

ALGER- La Banque de développement local (BDL) a lancé lundi son premier guichet dédié à la finance islamique, au niveau […]

Inline