Designers algériens et italiens exposent au MaMa

Designers algériens et italiens exposent au MaMa

 Une exposition collective réunissant les travaux d’une trentaine de designers algérien et italiens, mettant en avant des créations basées sur le recyclage et les matériaux renouvelables, a été  inaugurée samedi à Alger.

Organisée au Musée des arts modernes d’Alger (MaMa), cette exposition, intitulée « Le design italien rencontre le design algérien », se tient dans le cadre de la 2e édition de « La journée du design italien dans le monde »  qui prévoit une centaine d’événements dans plusieurs villes du monde.

Les visiteurs de cette exposition sont conviés à découvrir l’évolution du design italien, depuis la fin du 19e siècle, et ses adaptations et utilisations dans différentes industries comme l’automobile, la mode, l’ameublement, ou encore le packaging à travers des panneaux d’information.

Dans le domaine de l’ameublement plusieurs designers algériens ont présenté des créations réalisées en matériaux recyclés comme les poufs en carton de Yasmine Sendid, le fauteuil « Poséidon » en algue sèche de Feriel Gasmi Issiakhem, les tables basses en cuivre « Tektouketes » de Jamel Matari, ou encore les tabourets « Tchitchi » réalisés en carton par Nabila Kalache.  

Plusieurs autres designers algériens ont présenté des travaux sur le  luminaire à l’exemple de la série « Light Fez » de Ryad Aissaoui qui détourne des chechia (couvre-chefs) et des supports , carton ou métal, en objets luminaires typiques, « Ecailles d’argile » des bougeoirs muraux en argile de Samia Merzouk, ou encore « Variations d’automne » de Rym Djellouli Ferdjoui.


Les bancs et chaises à usage intérieur ou extérieur sont également déclinés sous plusieurs concepts dont « Hyader » banc habillé de peaux de moutons, des chaises en plexi de récupération ou encore en vannerie ou en ficelle, proposés par des designers comme Saddek Aïli ou le collectif Kutch.

La créatrice italienne Maddalena Vantaggi expose une série d’objets manufacturés en cuir et des luminaires, alors que plusieurs studios italiens de design proposent des objets du quotidien revisités, parfois détournés, pour faire ressortir « L’âme des petites choses ».

Cette exposition a été inaugurée par la ministre de la Culture Azzedine Mihoubi et l’ambassadeur d’Italie en Algérie, Pascale Ferrara.

Dans le cadre de cette manifestation l’Institut culturel italien d’Alger avait organisé des ateliers pour les étudiants de l’Ecole supérieure des Beaux-arts à Alger.

L’exposition « Le design italien rencontre le design algérien » se poursuit au MaMa jusq’au 10 avril.

APS

Tags:

advert

No comments yet.

Leave a Reply

L’étude sur la Kalaa des Béni Hammad à M’sila dans sa dernière phase

L’étude sur la Kalaa des Béni Hammad à M’sila dans sa dernière phase

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a fait savoir, lundi à Alger, que l’étude sur le site archéologique « Kalaa […]

Exposition sur l’œuvre de Youssef Chahine à la cinémathèque de Paris

Exposition sur l’œuvre de Youssef Chahine à la cinémathèque de Paris

A l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du cinéaste égyptien Youssef Chahine, la cinémathèque propose une exposition consacrée aux […]

Tizi-Ouzou : lancement des activités de célébration de Yennayer 2969

Tizi-Ouzou : lancement des activités de célébration de Yennayer 2969

Le coup d’envoi des activités célébrant Yennayer 2969, coïncidant avec le premier anniversaire de la consécration de cette journée comme […]

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi. « Mon rapport avec la réalité me concerne jusqu’au plus haut degré, j’avoue […]

Inline