« LA JEUNESSE DE L’ALGERIE EST UNE MINE D’OR »: Séminaire national du Programme d’Appui Jeunesse Emploi

« LA JEUNESSE DE L’ALGERIE EST UNE MINE D’OR »: Séminaire national du Programme d’Appui Jeunesse Emploi

« L’Algérie est assise sur une mine d’or, car sa jeunesse est une vraie mine d’or » – ainsi s’est exprimé un des intervenants au séminaire national du Programme d’Appui Jeunesse Emploi (PAJE), qui s’est tenu le 19 janvier 2016 à l’Hôtel El Djazaïr d’Alger.

La journée, placée sous le thème « Jeunesse et emploi : perspectives de coopération », a été inaugurée par M. Nasreddine BOUGUERRA, Chef de Cabinet du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale et par Mme Manuela NAVARRO, Chef des opérations de Coopération à la Délégation de l’Union européenne en Algérie.

La stratégie d’intervention et le mode opératoire du programme, cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne, ont été présentés  par le Directeur National du Programme, M Abderezzak BOUCHERIR, et par les experts européens de l’Unité d’Appui au Programme.

On a ainsi appris que les différentes activités prévues par le programme PAJE seront mises en œuvre autour de trois axes d’intervention:

  • la coopération entre les secteurs  institutionnels responsables pour les politiques en faveur de la jeunesse,
  • le soutien des initiatives de la société civile pour l’intégration des jeunes, et enfin
  • l’appui à la création d’activités favorisant l’employabilité des jeunes.

Le Programme, bénéficiant d’une contribution de l’Union européenne en amont de 23,5 millions d’euros, vient d’assigner presque 4 millions d’euros pour cinq projets de développement associatif qui seront implémentés par des consortia d’organisations nationales et internationales, choisis à travers un appel à propositions.

Lors de la présentation de ces projets, les représentants des organisations bénéficiaires ont souligné l’importance du canal privilégié de communication que le programme PAJE a réussi à établir entre les institutions algériennes et le mouvement associatif.

« Grâce au programme PAJE notre association ne se sent plus seule, mais parti d’un effort collectif» a affirmé la représentante de la Fédération Handicap International, intervenue à côté des représentants de l’Association Santé Sidi El Houari de Oran, de l’Association Nationale des Echanges entre les Jeunes, de l’Organisation Internationale du Travail et du Groupement de Recherche et de Réalisation pour le Développement Rural.

Focus sur les projets gagnants

  • Projet NASIJE : Nouvelles Actions Solidaires pour l’Insertion socio-économique des Jeunes Exclus

Mis en œuvre par la Fédération Handicap International, ce projet vise à la mobilisation des acteurs de la société civile pour mettre en œuvre des actions concrètes facilitant l’accès des jeunes les plus exclus aux services, programme nationaux et initiatives locales d’insertion sociale et professionnelle.

  • Dispositif associatif ‘’Bab El Amel’’ : Accueil, Appui et Accompagnement des jeunes à la création de leurs micro entreprises 

Implémenté par l’Association Nationale des Echanges entre Jeunes (ANEJ) dans le but de mettre en œuvre des services d’accompagnement et orientation des jeunes dans l’identification d’opportunités d’insertion socioprofessionnelle ou d’engagement dans la création de microentreprises.

  • « A’AMAL : Acteurs locaux agissant ensemble en faveur de l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes des wilayas de Annaba et Khenchela » 

De l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ce projet a pour objectif le renforcement des capacités, des synergies et des mécanismes de coordination intersectorielle des acteurs locaux dans les wilayas de Annaba et de Khenchela pour la mise en place d’actions favorisant l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes des deux régions.

  • « Une école chantier pour la formation professionnelle et l’employabilité des jeunes »

Proposé par l’Association Santé Sidi El Houari, ce projet appuiera la formation de jeunes sans emploi en situation de vulnérabilité à travers le perfectionnement d’artisans maçons et ferronniers; l’aide et accompagnement pour le montage de microentreprises. En outre il appuiera l’initiation d’étudiants en architecture aux techniques de réhabilitation.

  • « Inov’Asso : les métiers et compétences du secteur associatif au service de l’employabilité des jeunes Algériens »

Présenté par le Groupement de Recherche et de Réalisation pour le Développement Rural (GRDR), l’action vise à la valorisation des métiers, compétences et services émanant des associations et des collectifs informels de citoyens; formation des jeunes à l’utilité sociale des associations et à l’économie sociale et solidaire; renforcement des capacités des associations en tant que leviers d’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi.

Informations plus détaillées sur le Programme PAJE et sur les projets mis en œuvre dans le cadre de l’appel à proposition CODEVA sont disponibles sur le site web du programme, à l’adresse : http://paje.dz/

Source: PAJE

advert

No comments yet.

Leave a Reply

L’étude sur la Kalaa des Béni Hammad à M’sila dans sa dernière phase

L’étude sur la Kalaa des Béni Hammad à M’sila dans sa dernière phase

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a fait savoir, lundi à Alger, que l’étude sur le site archéologique « Kalaa […]

Exposition sur l’œuvre de Youssef Chahine à la cinémathèque de Paris

Exposition sur l’œuvre de Youssef Chahine à la cinémathèque de Paris

A l’occasion du dixième anniversaire de la disparition du cinéaste égyptien Youssef Chahine, la cinémathèque propose une exposition consacrée aux […]

Tizi-Ouzou : lancement des activités de célébration de Yennayer 2969

Tizi-Ouzou : lancement des activités de célébration de Yennayer 2969

Le coup d’envoi des activités célébrant Yennayer 2969, coïncidant avec le premier anniversaire de la consécration de cette journée comme […]

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi

Interview : Mokrane Maameri, auteur de voyage autour de soi. « Mon rapport avec la réalité me concerne jusqu’au plus haut degré, j’avoue […]

Inline