Valeur performative de l’art de la parole, de l’écrit et du discours : une arme morale qui pèse de son poids

Valeur performative de l’art de la parole, de l’écrit et du discours : une arme morale qui pèse de son poids

O ui un poète, un écrivain, chanteur, en somme, un artiste peut changer le monde, ou du moins, la vision du monde. Il guide le peuple sur un chemin de liberté. L’histoire, nous le prouve et l’actualité nous en donne raison. Un artiste, acteur majeur, s’il est suivi par tout un peuple, peut tous ensemble renverser les montagnes, tel est le cas  de la révolte en Algérie, Un artiste, de par sa fonction qui fait de lui un homme influent est capable de peser et drainer le peuple dans la rue.  On l’a déjà vu en Kabyle bastion de toute les révoltes, jusqu’à la reconnaissance de la langue Amazigh,  Une raison de plus pour conforter mon propos c’est l’adhésion  motivée du peuple algérien.

De la pluralité des causes à la pluralité humaine. La révolte est plurielle et s’affirme par modes d’expression que sont : la poésie de la dialectique, et la dialectique des poèmes, qui, eux-mêmes mettent de ce fait  à contribution l’être tout entier sur le plan physique ou corporel (dialectique des poèmes) ; et celui de l’esprit, du cœur et de l’âme (la poésie de la dialectique) Donc la révolte totale utilisée les deux domaines et plans.  Les belligérants  perspicaces intègrent dans leur arsenal à la fois la poésie de la dialectique : les discours, articles de presse et propagandes ; et la dialectique des poèmes, savoir leur puissance de feu.  Mesures de prévention  de haute sagesse leur permettant de gagner la guerre des mots sur les deux tableaux.

Car on peut gagner une guerre avec la dialectique des poèmes, et perdre sur le terrain de l’arme de la dialectique en perdant la bataille des opinions.  Par comparaison nous considérons la révolte des berbères depuis 1980 est bien gagné sur le terrain par une armada de poète et chanteur, Ferhat Imazighen Imoula, Lounis Ait Menguelet et Lounes Matoub  soutenus par toute la population et d’autres intellectuels,  il n’était pas certain alors, il ne l’est pas aujourd’hui encore, qu’ils aient gagné la bataille de l’opinion générale à cause des mauvaises couvertures de presse et de mal entendu divers et variés.  Donc l’arme de la pédagogie n’a pas joué en leur faveur

.

un artiste à lui seul est une arme de guerre  qui pèse de son poids dans les consciences. En effet, voilà un homme de lettres, de mots  qui activement  a participé aux affaires de son pays en prenant position pour ou contre avec son arme la seule qu’il a su manipuler, à savoir la guitare pour les uns, la plume pour les autres. Il se sont adressé à l’esprit, au cœur et à l’âme des patriotes algériens pour les éclairer, les motiver, les galvaniser ; pour ce qui est des leaders politiques et militaires les aiguiller dans le sens des décisions à prendre. La guitare, la plume qu’ils sont utilisée ont été aussi puissantes que les canons, les charres des généraux….

Principe de la pragmatique, l’éveilleur de conscience, Mouloud Mammeri, a ouvert la voie en 1958 avec son ouvrage <La colline oublié<  Il montre dans ces théories un énoncé de logique argumentative qui vise à générer une position, un comportement de l’instance réceptrice. La pragmatique analyse la visée illocutoire de la parole (….) Qu’est-ce à dire ?  Mouloud Mammeri est très explicite : « Accomplir un acte illocutoire, c’est présenter ses propres  paroles comme induisant  immédiatement  une transformation juridique de la situation : les présenter par exemple, comme créatrices d’obligations  pour les destinataires ou pour l’adversaire »

Affirmation de la valeur performative de la parole en général, et du discours. La guerre des mots, des articles de presse, de la propagande a bien eu lieu, et aucune guerre, à l’époque de la communication moderne ne peut se passer de cet arme de la poésie en chanson, pour dissuader et vaincre. Il est de bonne guerre de tuer l’adversaire par la poésie et le chant. La guerre qu’ont menés tous les artistes a fait grand usage de ce moyen.

 

Mokrane MAAMERI

advert

No comments yet.

Leave a Reply

Didier Drogba désigné ambassadeur du tourisme par l’OMT

Didier Drogba désigné ambassadeur du tourisme par l’OMT

(Agence Ecofin) – Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili a annoncé la nomination de l’ex-international […]

JAMEL DEBBOUZE À ALGER LE 14 ET 15 NOVEMBRE

JAMEL DEBBOUZE À ALGER LE 14 ET 15 NOVEMBRE

Après Haroun et Nawal Madani, Alger accueillera un autre humoriste de renom sous peu et non des moindres : Jamel […]

24e Sila : priorité aux jeunes auteurs

24e Sila : priorité aux jeunes auteurs

ALGER – Le 24e Salon international du livre à Alger (SILA), prévu du 30 octobre au 9 novembre, a choisi […]

Renault Algérie exclut la fermeture de son usine de montage de véhicules

Renault Algérie exclut la fermeture de son usine de montage de véhicules

Renault Algérie exclut la fermeture de son usine de montage de véhicules touristiques de Oued Tlilat (Oran), en dépit du […]

Près de 57% des échanges commerciaux de l’Algérie se font avec l’Europe

Près de 57% des échanges commerciaux de l’Algérie se font avec l’Europe

L’essentiel des échanges commerciaux de l’Algérie (import-export), durant les sept premiers mois de l’année 2019, s’est effectué avec l’Europe, soit […]

Décès du comédien Abdelkrim Ben Kherfellah

Décès du comédien Abdelkrim Ben Kherfellah

ALGER- Le comédien Abdelkrim Ben Kherfellah, homme de théâtre ayant également pris part à plusieurs oeuvres du cinéma et de […]

Inline