OCDE: la croissance mondiale atteindra à 3,3% en 2019

OCDE: la croissance mondiale atteindra à 3,3% en 2019

La croissance de l’économie mondiale n’atteindra que 3,3% en 2019 à cause des tensions commerciales et des incertitudes politiques, selon la dernière prévision publiée mercredi par l’OCDE, qui tablait encore sur 3,5% en novembre.

L’Organisation de coopération et de développement économiques explique ce ralentissement par « la hausse des incertitudes politiques, des tensions commerciales persistantes et une diminution continue de la confiance des entreprises et des consommateurs ».

La croissance a été révisée à la baisse dans presque toutes les économies du G20, en particulier pour la zone euro (-0,8 point à 1%) et le Royaume-Uni (-0,6 point) à 0,8%.

L’OCDE souligne que « si le Royaume-Uni et l’Union européenne venaient à se séparer sans accord, la perspective serait significativement plus faible » pour la Grande-Bretagne: son produit intérieur brut (PIB) se trouverait alors amputé de 2% au cours des deux prochaines années, par l’effet de l’application des droits de douanes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Le commerce mondial a déjà « fortement ralenti » du fait des barrières commerciales déjà en place, et « les nouvelles commandes mesurées dans de nombreux pays continuent à décliner ».

Les restrictions effectives en 2018 « pèsent sur la croissance, l’investissement et les niveaux de vie, en particulier des ménages à faibles revenus », souligne l’OCDE.

L’activité planétaire est particulièrement sensible à un ralentissement qui serait plus prononcé que prévu en Chine, où l’organisation basée à Paris projette une croissance de 6,2% cette année (contre 6,3% en novembre dernier) et de 6,0% en 2020 (inchangé).

« Les tensions commerciales pèsent de plus en plus sur les exportations et la production industrielle » dans la deuxième économie mondiale, constate l’OCDE.

L’organisation a simulé l’effet qu’aurait sur l’économie mondiale un ralentissement chinois plus fort qu’anticipé: une chute de deux points de la croissance du PIB en Chine amputerait la croissance mondiale de 0,4 point de pourcentage. Le Japon, les autres pays d’Asie orientale, les producteurs de matières premières ainsi que l’Allemagne en seraient particulièrement affectés.

APS

advert

No comments yet.

Leave a Reply

Oran: réception l’été prochain de 15 projets d’établissements hôteliers

Oran: réception l’été prochain de 15 projets d’établissements hôteliers

ORAN- Quinze projets d’établissements hôteliers seront réceptionnés durant la saison estivale 2019 dans la wilaya d’Oran, a annoncé dimanche la […]

Le Mucem de Marseille interroge les relations franco-algériennes à travers des objets

Le Mucem de Marseille interroge les relations franco-algériennes à travers des objets

Le musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), situé à Marseille, accueillera du 7 au 14 mars […]

OCDE: la croissance mondiale atteindra à 3,3% en 2019

OCDE: la croissance mondiale atteindra à 3,3% en 2019

La croissance de l’économie mondiale n’atteindra que 3,3% en 2019 à cause des tensions commerciales et des incertitudes politiques, selon […]

L’Algérie prospecte pour exporter de l’électricité vers la Libye

L’Algérie prospecte pour exporter de l’électricité vers la Libye

L’Algérie prospecte pour exporter de l’électricité vers la Libye, a annoncé mardi à Alger le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni. […]

Bellal Mekkid désigné à la tête de Mobilis

Bellal Mekkid désigné à la tête de Mobilis

Bellal Mekkid, président directeur général de l’Entreprise d’appui au développement du numérique (EADN), a été désigné directeur général d’Algérie Télécom […]

Présentation « prochaine » du film Mohamed Larbi Ben M’hidi

Présentation « prochaine » du film Mohamed Larbi Ben M’hidi

Le  film sur la vie du chahid Mohamed Larbi Ben M’hidi  (1923-1957) sera présenté « dans un proche délai » a indiqué […]

Inline