Réouverture du musée de Timgad après 25 ans de fermeture

Réouverture du musée de Timgad après 25 ans de fermeture

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a présidé dimanche la réouverture du musée d’archéologie de Timgad (Batna)  fermé depuis 1993, soit près de 25 ans.

Le ministre qui a entamé sa visite de travail dans la wilaya samedi soir a assuré que ce musée, resté trop longtemps fermé, a été réhabilité pour satisfaire aux normes requises lui permettant de recevoir les visiteurs.

Ce musée renferme, a-t-il ajouté, les plus belles mosaïques connues à travers l’histoire dont le nombre dépasse les 80, en plus de nombreuses pièces archéologiques précieuses qui ont besoin aujourd’hui d’un travail de présentation et de marketing.

 


« Nous ne nous contenterons pas d’ouvrir les portes du musée au public et nous travaillons actuellement à rechercher les meilleurs formules pour  promouvoir pareils sites, éventuellement par le recours à des entreprises spécialisées pour faire la promotion de l’image culturelle, historique et attractive de l’Algérie qui est une question vitale »

Il a également estimé que le Centre national de recherche en archéologie a accompli un grand travail pour réaménager cette structure et en faire un site d’attrait culturel, touristique et économique.

Le travail inclut également d’autres aspects, dont la formation, a ajouté le ministre, avant d’annoncer le lancement, « dans un mois », d’une opération « première du genre dans le monde arabe » pour la formation de restaurateurs de mosaïques de sorte, a-t-il noté, à donner au pays le plus grand nombre de spécialistes dans ce domaine.

 


Azeddine Mihoubi a fait état d’efforts pour procéder, avec le concours d’entreprises internationales, à l’exploration satellitaire des sites archéologique. « Nous avons entrepris des contacts préliminaires avec des organismes possédant cette technologie avancée », a affirmé M. Mihoubi, soulignant que le travail et les recherches sur le site archéologique de Tazoult se poursuivent.

Il a également estimé que l’acte de vandalisme partiel subi sur le site de la mosaïque de la tigresse « n’affecte pas les fouilles qui peuvent permettre de faire d’autres découvertes. »

« Tazoult et Timgad représentent deux sites archéologiques exceptionnels de par la richesse de leurs contenus archéologiques », a considéré le ministre qui a fait état de la préparation d’un projet, au niveau de son département, pour assurer une gestion économique des sites archéologiques sous la direction de professionnels.

Le ministre de la Culture a inauguré dimanche un complexe culturel dans la commune de Fesdis et une bibliothèque à Hidoussa et a invité les hommes de lettres et les artistes à participer la valorisation des structures culturelles et à leur animation.

Mihoubi a présidé samedi soir au théâtre régional de Batna une cérémonie de distinction de plusieurs artistes à l’occasion de la Journée nationale de l’artiste.

APS

 

Tags:

advert

No comments yet.

Leave a Reply

CAN 2019 : 29e ans après, l’Algérie est en finale

CAN 2019 : 29e ans après, l’Algérie est en finale

JAVIER SORIANO VIA GETTY IMAGES La sélection nationale  de football s’est brillamment qualifiée pour la finale de la Coupe d’Afrique […]

Espagne : ouverture à Valence d’un centre dédié au patrimoine culturel algérien

Espagne : ouverture à Valence d’un centre dédié au patrimoine culturel algérien

ALGER – « Dar El Djazaïr », un nouveau centre de droit espagnol au service de la promotion du patrimoine culturel algérien […]

Pétrole: l’EIA table sur une nouvelle baisse de l’offre OPEP en 2020

Pétrole: l’EIA table sur une nouvelle baisse de l’offre OPEP en 2020

WASHINGTON – L’offre OPEP diminuera davantage en 2020 sous l’effet d’une baisse attendue des extractions en Arabie Saoudite et du […]

CAN-2019 (quarts de finale): l’Algérie dans le dernier carré

CAN-2019 (quarts de finale): l’Algérie dans le dernier carré

SUEZ (Egypte) – La sélection algérienne de football s’est qualifiée en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), en […]

Inline