Kintsukuroi,un art japonais ancestral

Kintsukuroi,un art japonais ancestral

Kintsukuroi, c’est l’art japonais ancestral qui consiste à réparer la porcelaine brisée en appliquant de l’or sur les fêlures. C’est aussi la métaphore qu’a choisie par Tomas Navarro pour son livre, Kintsukuroi : l art de guérir les blessures émotionnelles(édition de la Martinière).

A travers l’histoire du petit Sokei, apprenti potier auprès de son maitre Chojiro, le praticien met en parallèle le drame vécu par l’adolescent qui voit sa précieuse boule d’argile se fracasser en six morceaux et les épreuves de l’existence qui affectent chacun d’entre nous.

Fort de ses décennies d’observation et de mise en pratique sur le terrain, le psychologue espagnol nous propose dans son ouvrage sa méthode pour reconstruire les parcours de vie accidentés. L’opus, qui se définit comme une aide pragmatique, offre une multitude de conseils et d’outils visant à surmonter les blessures intimes.

L’auteur nous rappelle fort judicieusement que l’humain ignore (concept de perspective) qu’il est paré d’un instinct de réparation qui lui permet de se relever et de marcher après un choc. Qu’il oublie parfois que la vie est instable alors qu’il a tout intérêt à l’accepter et à la gérer afin de favoriser son Mottainai (art de se donner une nouvelle chance).

Ce qui est advenu restera en effet à jamais.L’idée est donc d’agir en gérant ce passif, de recontextualiser l’épreuve pour la transformer en défi.Apprendre à sortir du cadre émotionnel pour analyser et identifier la douleur à travers le prisme du réel est l’une des clefs de cette résurrection. C’est en empruntant ce chemin que notre Ikagai(sens à notre vie) peut renaître car le passé est une incidence qui ne doit pas déterminer notre avenir.

Tout au long des 281 pages, le thérapeute prône cette pensée positive et promeut la prise de recul quand le traumatisme surgit. Dans un style clair et éthéré , il réussit le pari de mettre entre nos mains un indispensable vade-mecum réparateur pour destins endoloris.

 

Par Nasser Mabrouk

 

advert

No comments yet.

Leave a Reply

Mihoubi offre un imzad et un r’bab à la Fondation GoodPlanet

Mihoubi offre un imzad et un r’bab à la Fondation GoodPlanet

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a offert un imzad et un r’bab, deux instruments de musique algériens, à […]

Inauguration de la semaine africaine à l’Unesco

Inauguration de la semaine africaine à l’Unesco

La semaine africaine à l’Unesco a été inaugurée mardi au siège de l’organisation en présence du ministre de la Culture, […]

Les 10 startups algériennes qui prendront part à VivaTech à Paris sont connues

Les 10 startups algériennes qui prendront part à VivaTech à Paris sont connues

Le cluster digital algérien (ADC) a annoncé dimanche à Alger les noms des 10 startups algérienne qui rendront par la […]

Un chercheur algérien a été distingué par le Conseil européen de la recherche (CER) qui lui a attribué le prestigieux prix « Advanced ERC Grant »

Un chercheur algérien a été distingué par le Conseil européen de la recherche (CER) qui lui a attribué le prestigieux prix « Advanced ERC Grant »

Le chercheur algérien , Pr Lyesse Laloui, a été distingué par le Conseil européen de la recherche (CER) qui lui a […]

Oran : 7 nouveaux hôtels fonctionnels l’été prochain

Oran : 7 nouveaux hôtels fonctionnels l’été prochain

Au total sept nouveaux hôtels privés seront fonctionnels à la prochaine saison estivale à Oran, a-t-on appris du directeur du […]

Des croates intéressés par la fabrication de charcuterie hallal en Algérie

Des croates intéressés par la fabrication de charcuterie hallal en Algérie

Des investisseurs croates sont intéressés par la création d’une unité de fabrication de charcuterie hallal en Algérie, a indiqué, vendredi […]

Inline