Rencontres d’affaires dans l’industrie agro-alimentaire : Des opérateurs français les 3 et 4 juillet en Algérie

Rencontres d’affaires dans l’industrie agro-alimentaire : Des opérateurs français les 3 et 4 juillet en Algérie

L e  secteur algérien des industries agroalimentaires (IAA), attire de plus en plus d’investisseurs étrangers. D’ailleurs, le Bureau Business France d’Alger organise, les 3 et 4 juillet 2017, des rencontres d’affaires avec les professionnels de l’industrie alimentaire en Algérie. Le secteur en question, qui est en plein expansion, induit une forte demande en équipements, lignes de production, intrants, emballages et savoir-faire.

Pour les opérateurs français, l’Algérie demeure un marché porteur en intrants, équipements pour la boulangerie, les abattoirs, la transformation des céréales, des produits laitiers, des produits carnés, des fruits et légumes, du sucre, des huiles, pour l’embouteillage, le stockage et le conditionnement… L’objectif du Gouvernement est de réduire les importations, en les substituant par des productions locales. La sécurité alimentaire étant le principal objectif.

Cette rencontre intervient au moment où les entreprises du secteur agro-alimentaire, avec la mondialisation des marchés, vont être forcées d’opérer dans un contexte de plus en plus compétitif que ce soit en termes de prix ou en termes de développement de nouveaux attributs, nouveaux débouchés ou encore de nouveaux procédés.

Les entreprises doivent investir dans de nouvelles technologies en matière d’équipement, de compétences et de procédés et de procéder à la modification de l’ensemble des techniques et des procédés utilisés pour améliorer la productivité et la profitabilité étant données les nouvelles configurations des marchés. Aussi, le défi de l’exportation des produits agricoles et agro-industrie algériens avec la nouvelle dimension africaine en se basant sur l’intégration africaine dans les chaînes de valeur mondiales.

Par ailleurs et dans le domaine de la coopération entre les deux pays, dans la filière agroalimentaire, trois accords ont été signés, en avril dernier, entre des entreprises privées algériennes et françaises. Il s’agit d’un accord pour la création à Oran d’une usine de production de levures et des produits dérivés, d’une capacité de 25.000 tonnes/an, entre le groupe algérien Agrodiv et la société française Le saffre.

Imene A/Algérie Eco

advert

No comments yet.

Leave a Reply

WEAVING céde sa participation au capital d’Aigle Azur

WEAVING céde sa participation au capital d’Aigle Azur

COMMUNIQUÉ Weaving Group a procédé à la cession de sa participation minoritaire qu’il détenait au capital d’Aigle Azur à l’entrepreneur […]

Six partenaires algériens bénéficient de la subvention américaine MEPI

Six partenaires algériens bénéficient de la subvention américaine MEPI

Des subventions locales de l’Initiative de partenariat au Moyen-Orient (MEPI) ont été attribuées, mercredi à Alger, en faveur de six […]

Le président français en visite à Alger le 6 décembre prochain

Le président français en visite à Alger le 6 décembre prochain

Le président français, Emmanuel Macron, effectuera le 6 décembre prochain une visite en Algérie, la première depuis son accession à […]

L’exposition « Il y a cent ans en Algérie » fait une halte à Alger

L’exposition « Il y a cent ans en Algérie » fait une halte à Alger

L’exposition de photographies, « Il y a cent ans en Algérie », retraçant le périple de deux pères blancs à travers les […]

Algérie-France: signature de plusieurs accords de partenariat économique

Algérie-France: signature de plusieurs accords de partenariat économique

 L’Algérie et la France ont signé dimanche à Alger trois (3) accords de partenariat et de coopération économiques à l’issue […]

Mohamed Ali, « le Combattant , le Militant , l’Homme et l’Icône »

Dix sept mois après avoir rejoint le monde de l’invisible, les éditions Talent Sport ont décidé de refaire vivre en […]

Inline